CENTRAFRIQUE : Josué BINOUA un ministre limogé, accusé faussement, mais avant tout un fidèle serviteur de Dieu

Posté le 9 décembre 2013 dans Témoignages

;-) Sources de cet article : F Caron / J Binoua / Presses libres – suivre les liens

josue_binoua

C’est avec empressement que nous vous donnons des nouvelles de Josue Binoua, notre frère et ami, ministre de la sécurité à Bangui/RCA.

Ndlr Fepef : Comme le dit ce verset biblique : « L’ami aime en tout temps et dans le malheur, il se montre un frère » Pro 17 :17

Dans un de ses messages, Josué nous parlait des bulletins de notes de Jésus Christ… Christ avait 0/20 (Ecoutez le sur le site Top Chrétien : ICI – Curseur à 9mn) – Le résumé est ici, dans ce verset Biblique… Jn 5:20). Merci Josué pour ce message, nous ne fixerons donc pas le zéro qu’on veut bien te donner mais nous chercherons à être étonné par la grâce de Dieu, et à utiliser le même outil que toi, cet outil appelé «étonnement ». Nous savons que tu fais la volonté du Père céleste (Jn 4:34), que l’Esprit du Seigneur est sur toi (Luc 4:18 ; Act 8:9-13 ; Mat 8:10). Etonnons ceux qui nous entourent et soyons étonné(e)s en retour…

FAITES PASSER LE MESSAGE, ET ETONNONS JESUS PAR NOTRE FOI. Certainement dans les temps qui viennent nous allons être étonnés, c’est une évidence, car Christ n’est pas mort mais Il est bien vivant… Egalement cette logique spirituelle : Dieu suit les paroles d’un juste. C’est important de le rappeler.

Beaucoup d’entre vous nous demande des nouvelles de Josué. Oui Josué va bien par la grâce de Dieu au milieu du marasme et de la torpeur en Centrafrique. Je dis bien “par la grâce de Dieu” car il ne peut être que terriblement affecté par ce qui arrive au peuple centrafricain. (Lire l’actu afriquenewsblog)

Heureusement, il met sa foi en Dieu et continu à prier pour son pays. Il prie et il agit et c’est ainsi qu’il a accepté d’apporter sa pierre pour être artisan de paix au cœur de la tourmente (Lire l’article Centrafrique-Presse).

Mais servir Dieu en s’impliquant en politique n’est pas chose facile !!!! Il est aujourd’hui victime des plus viles calomnies et répond donc par la voie judiciaire qui lui est imposée, au président par intérim. Il souhaite aussi que soient rendues publiques ce petit historique qui replace dans le contexte ses actions de ministre et rassurera certainement ceux et celles qui sont déstabilisées par les déclarations médiatiques qui font de lui un bouc émissaire.

Nous avons Josué au téléphone quotidiennement et croyons vraiment que Dieu prend soin de lui. C’est un homme fidèle qui témoigne à tous, petits et grands, pauvres et riches, malade et bien portants, d’une attention toujours bienveillante, d’une écoute pastorale, d’une volonté de vivre sa foi dans l’exemplarité. Les chemins de la vie sont parfois complexes et échappent à notre compréhension mais l’important est de nous soutenir dans l’épreuve et de nous témoigner de l’amour fraternel d’autant plus quand la flèche et le poison de la « calomnie » cherche à détruire votre frère et ami…

Visant la transparence sur la situation, mais aussi à ce que la vérité soit proclamée, nous vous publions ce rapport (ci-dessous) afin de déminer toutes ces spirales de confusions, de mensonges qui ont été récemment relayées au travers des divers média et allégations d’autorités. Pour votre info, aucun quotidien centrafricain n’est paru depuis le 05 Décembre… source : Courrier International). Puissiez-vous être rassurés et animés d’amour pour notre frère Josué Binoua par ces quelques nouvelles.

MEMO DU MINISTRE DE LA SECURITE SORTANT 

Pasteur Josué BINOUA

DESTINATAIRE : Maitre SANDOZ WANG YU

>> Télécharger le Mémo : ICI

~1. Rappel du contexte sécuritaire le 22 Aout 2013 date de ma nomination

La sécurité publique (maintien et rétablissement de l’ordre) était livrée aux mains de bandes informelles (différentes factions de l’ex-coalition Séléka).
Pas de reprise réelle et effective des forces de la Police.
Occupation et transformation des locaux des commissariats en « Squats » en résidences des Sélékas.
Pas de reprise d’activité de la Gendarmerie et des FACA.
Véritable concert de coups de feu quotidien dans les quartiers divers de la capitale.

~2. Les 10 actes forts ci-dessous initiés par le Ministre de la sécurité Pasteur Josué BINOUA, qui ont fini par faire de lui l’homme à abattre des dirigeants de Séléka (dirigeants militaires et en colle blanc)

1. Opération de déguerpissement des Sélékas de tous les locaux des différents commissariats (colère) ;

2. Opération de désarmement et de cantonnement des éléments sélékas, squateurs des commissariats (colère) ;

3. Opération de reprise des véhicules entre les mains des Sélékas pour permettre la mobilité effective des Policiers (colère) ;

4. Opération de désarmement des Sélékas baptisée « patrouille intensive »(colère) ;

5. Interdiction des Sélékas de s’occuper des opérations de maintien de l’ordre au profit de la Police et de la Gendarmerie (colère) ;

6. Décision de mise sous tutelle du Ministère de la Sécurité, de la Gendarmerie et la reprise effective de cette dernière (colère) ;

7. Lecture dans une réunion publique par le Ministre de la Sécurité du décret de la dissolution de la Séléka (colère) ;

8. Décision de limiter les gardes du corps des généraux Sélékas à 4 éléments et ceux des colonels à 2 éléments (colère) ;

9. Refus systématique des Forces de Police et Gendarmerie de tirer des balles réelles sur la foule lors des nombreuses manifestations en tant que force non létale et professionnelle de la gestion démocratique des foules (colère et accusation de complicité de la Police et de la Gendarmerie, et agression de ces dernières régulièrement par les Sélékas);

10. Décision de l’Opération « SANGARIS » en son point 1.3 du document « Mesures de Confiance » de conférer aux seuls éléments de la Police et de la Gendarmerie, le rétablissement de l’ordre public aux côtés des Français et de la MISCA (colère).

CHRONOLOGIE DES EVENEMENTS DU JEUDI 5 DECEMBRE 2013 (ATTAQUE DES ANTI-BALAKAS)

1. A partir de 06H00 du matin, déploiement de la première patrouille d’information de la Police et de la Gendarmerie pour confirmer l’attaque des anti-balakas ;

2. A 07H00, projection de la deuxième patrouille à partir du domicile du Ministre de la Sécurité, composée de la Gendarmerie et l’OCRB avec 4 vecteurs. La patrouille a été prise à partie par les éléments de la Séléka et, l’accusant avec leur Ministre de complicité avec les anti-balakas, suivi de leur désarmement;

3. A partir de 07H30, descente musclée au domicile du Ministre de la Sécurité, tentative d’arrestation du Ministre au motif de complicité avec les assaillants et, tentative de désarmement des éléments de sécurité du Ministre ;

4. Appel au secours du Ministre aux FOMAC et les éléments français, suivi de l’intervention rapide et effective des deux entités pour une extraction du Ministre et de son environnement sécuritaire ainsi que des policiers et gendarmes présents

5. Retour en force des éléments de la Sécurité Présidentielle pour procéder au pillage du domicile du Ministre, ramassant tout dans la maison y compris 10 armes AK 47 de l’équipe B de sa sécurité servant après de prétexte ultra médiatisé à l’accusation de préparatif de Coup d’Etat

6. Ci-joint les listes des éléments de sécurité du Ministre avec les numéros de leurs armes dont celles emportées.

Ndlr Fepef >>Tout notre coeur pour la centrafrique et cet homme de Dieu, Josué Binoua, dans la prière également pour tous les ministres de l’évangile en place dans cette nation, pour le soutien par ton Esprit Saint qui console et guérit.

Si tu as un compte, partage ce lien Facebook, prie pour ce pays, clique sur j’aime (sois un des premiers à dire j’aime), puis boucle sur ton réseau, profitons de la technologie qui nous est offerte et utilisons la comme un outil pertinent pour l’Evangile : https://www.facebook.com/photo.php?fbid=697495390274108&l=532147cec2

 


7 réponses à “CENTRAFRIQUE : Josué BINOUA un ministre limogé, accusé faussement, mais avant tout un fidèle serviteur de Dieu”

  1. blasiak dit :

    Je ne vois pas d’autre homme à la hauteur pour ramener l’ordre dans ce pays qui est sur le point de périr, à part le pasteur Josué BINOUA, homme de intègre et droit que je connais personnellement.Cependant, si Josué est élu, il aura besoin de notre soutien dans la prière. Les géants de Canaan se dressent à nouveau à notre nouveau Josué, mais nous croyons que le Seigneur lui donnera la sagesse pour ramener la paix dans le pays.
    Et nous voulons lui dire: fortifie-toi et prends courage aux conditions de Josué 1:8-9.
    Cher Josué, sois assuré de notre soutien

  2. Eleveduconservatoireregionaldereims dit :

    Prions pour ce pays

  3. boost_ta_life dit :

    Un homme de paix pour le centrafrique – URGENT !!!

  4. Aliona dit :

    L’injuste c’est partout malheureusement ! :(

  5. Lemarié dit :

    courage Josué nous savons que tu es un fidèle serviteur et nous faisons confiance au Seigneur qu’il te fera justice et te rétablira au delà même de tes espérances

Laisser un commentaire

© 2010 Fepef.com I Informations légales