Prions pour la Corée du Nord…

Posté le 16 septembre 2014 dans Témoignages

;-) Source : Portes Ouvertes

Le bonheur dans la prière

Dans le pays le plus fermé de la planète, les occasions de se réjouir sont rares. Les Nord-Coréens ont appris à apprécier pleinement la moindre pépite de bonheur.

Hea Woo vit désormais en Corée du Sud. Elle a vécu dans un camp de travail nord-coréen pendant des années. Son bonheur à elle, c’était la prière :  ”Après avoir été libérée du camp, j’ai travaillé dans une ferme. Parfois je parlais de Dieu, mais l’homme de la famille ne m’y autorisait pas. La fille était très malade, elle avait une énorme tumeur dans la poitrine. La nuit, elle venait me voir et pleurait beaucoup. J’ai prié pour elle sous les couvertures pour que son père ne le sache pas. Après un mois, la tumeur avait petit à petit disparue ! Les parents étaient reconnaissants et voulaient en savoir plus sur l’Evangile. Nous sommes allés dans les montagnes afin de pouvoir parler librement et j’ai prêché Jésus de tout mon coeur. Ils sont devenus des croyants fidèles.”

>> Remercions Dieu pour ce témoignage et prions Dieu pour cette famille afin qu’elle puisse grandir dans la foi.

Une montagne de riz

Cela peut paraître étonnant, mais beaucoup de réfugiés sombrent dans la mélancolie en repensant à leur enfance passée en Corée du Nord. C’est le cas de Kim : ” Certains de mes moments les plus heureux ont un rapport avec la nourriture. Surtout avant que la famine ne débute dans les années quatre-vingt dix. J’avais trois frères et une sœur, nous nous installions autour de la table et ma mère déposait au milieu un pile de riz, comme une montagne que nous devions conquérir. J’aimerais retourner là-bas et aider mes parents qui se sont si bien occupé de moi “.

>> Prions pour les réfugiés comme Kim, et pour la famille qu’ils ont dû laisser derrière eux.

Les films étrangers

Un réfugié du nom de Choi, d’une vingtaine d’année, se souvient de sa passion pour les films : ” J’habitais très près de la frontière chinoise et, le soir, on pouvait voir sur les toits toutes les antennes TV pointées vers la Chine. Personne n’était arrêté mais les autorités essayaient de brouiller les signaux. Nous arrivions tout de même voir beaucoup de séries TV sud coréennes qui étaient diffusées en Chine. Dans mon village il y avait des contrebandiers et nous pouvions acheter des DVD interdits ! Mes amis et moi aimions regarder des films de James Bond et jouer les espions. Tous ces films ont changé mon regard sur le monde extérieur. ”

>> Prions pour Choi et pour tous les Nord-Coréens qui vivent sous le joug de Kim Jong-un. Qu’ils trouvent le joug doux et léger de Jésus à la place.


Laisser un commentaire

© 2010 Fepef.com I Informations légales