Image edito septembre 2014

Psaumes 143 : 8-11 : Fais-moi dès le matin entendre ta bonté ! Car je me confie en toi. Fais-moi connaître le chemin où je dois marcher ! Car j’élève à toi mon âme. Délivre-moi de mes ennemis, ô Eternel ! Auprès de toi je cherche un refuge. Enseigne-moi à faire ta volonté ! Car tu es mon Dieu. Que ton bon Esprit me conduise sur la voie droite !

Septembre, mois de « la rentrée », retour  pour les petits et les grands dans les salles de classes, dans les amphithéâtres. Où, les sciences, savoirs,  connaissances, seront dispensées par les enseignants. Le but : « faire d’eux des citoyens responsables et impliqués dans la vie civile » ; rétorqua un ministre de l’éduction national,  il ya quelques années à un journaliste.

Cependant, malgré toute la somme de connaissances et sa science, l’homme continu de se perdre. Pourquoi,  parce qu’il rejette de connaitre Dieu, qui est la source de toutes choses.

Le Psaumes 143 dans sa première partie, nous découvrons un David tourmenté, inquiet, désespéré. Cette posture est due à une mauvaise orientation, une direction prise sans en avoir consulté l’Eternel « v2 ». David dans cette prière de délivrance, se remémorant les faits divins, retrouve la  position d’un cœur enseignable, un cœur qui recherche la présence de son Créateur.

Les versets 8 -10 du Psaumes 143, montre le désir de David d’apprendre et de comprendre la volonté de Dieu et de s’y engagé.

David dit au verset 8 dés le matin, il ressent le besoin de débuter la journée dans l’écoute. Remarquable, David rend disponible son oreille à la voix du Saint Esprit, celui-ci lui rappel la bonté de Dieu, cet amour infaillible, son soutient, sa fidélité en tout temps. Le Psaumes 90 :14 dit : « Rassasie-nous chaque matin de ta bonté, et nous serons toute notre vie dans la joie et l’allégresse. » Commencez votre rentrée, par un saint rendez vous matinal dans la méditation et l’écoute de Parole de Dieu, nourrissez votre foi de sa bonté, votre Père veut ce temps de communion avec vous.

L’écoute s’accompagne de la connaissance, David exprime le souhait de connaître le chemin où il doit marcher. Il ne veut plus être sur la voie de la raison humaine, de la chair, de la désobéissance, du péché… Non, il désire être dans la voie de la vie, la voie de la justice, de la vérité.

Du reste un seul chemin, une seule voie Christ. Jésus dira « Je suis le chemin, la vérité et la vie. »

Cette supplique de David au verset 10 « Enseigne moi à faire ta volonté. » Est-elle la vôtre ?

Avez-vous le désir de faire et d’accomplir sa volonté ?

La recherchez-vous ?

Savez-vous, que Dieu désire que vous connaissiez sa volonté, ce qu’Il ambitionne pour vous. Son projet pour vous,  qui est assuré, bon, parfait. David ne voulait plus céder à sa volonté propre, à ses ambitions, à ses désirs qui l’ont conduit hors de la présence de son Dieu. Il ne voulait plus opposé sa volonté à celle de Dieu. Vivre et accomplir sa volonté est toujours  assuré de demeurer dans la victoire. Pourquoi ?

Parce que hors de sa présence, nous sommes vaincus, nous sommes perdus, en Lui nous sommes plus que vainqueurs.

Paul nous rappel dans Colossiens 1 : 9 « C’est pour cela que nous aussi, depuis le jour où nous en avons été informés, nous ne cessons de prier Dieu pour vous ; nous demandons que vous soyez remplis de connaissance de sa volonté en toute sagesse et intelligence spirituelle, pour marcher d’une manière digne du Seigneur et lui être entièrement agréable, portant des fruits en toutes sortes de bonnes œuvres et croissant par la connaissance de Dieu,… »

A la fin de Psaumes David déclare « Car je suis ton serviteur. » David au travers de cette déclaration s’engage à faire ce qui Lui plaît. Si nous revendiquons cette même position, alors nous nous engageons à faire ce qui Lui plaît. Ce qui satisfait Sa personne. Dans tous les domaines de nos vies, combien il est important qu’Il soit l’inspirateur par son Esprit e nos actions, de nos choix et de nos décisions, quoi que nous fassions tout doit être en rapport pour sa gloire, en paroles, en gestes, en actes.

Donc, nous sommes au point de la nécessité qu’Il nous l’enseigne et c’est là que le Saint Esprit nous conduit sur la voie droite.

* Romains 8 : 4 « …qui marchons non selon la chair, mais selon l’Esprit. »
* Romains 8 : 14 « Car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu. »
*
Romains 8 : 16 « L’Esprit Lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. »
*
Romains 8 : 26 « De même aussi l’Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu’il convient de demander dans nos prières. Mais l’Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables ;… »

Voyez vous la joie de la communion du Seigneur est une nécessité pour connaître Sa volonté, cependant nous ne pouvons la vivre que dans la mesure de l’obéissance à cette volonté parfaite.

Jésus déclarera si vous m’aimez vous pratiquerez ma Parole. 

Enseigne-moi… , devrait être notre requête journalière, ne débutez jamais votre journée sans avoir eu ce temps devant votre Père. Comprenez l’importance de ce rendez-vous et ses conséquences bénéfiques pour vous et pour ceux qui sont autour.

Je vous souhaite une excellente rentrée, soyez richement bénis en Jésus Christ

Pasteur Matthieu GERAULT, pasteur à Pont de l’Arche (27)